Peut-on se fier aux comparateurs d’assurance ?

comparerLes Furets, Assurland, LeLynx… depuis plus de cinq ans, les comparatifs d’assurance ont fleuri sur internet. Issus de grands groupes prestigieux ou de petites start-ups inconnues, ils participent à l’explosion des sites de comparatifs sur internet : de l’achat de son billet d’avion à la souscription à un opérateur téléphonique, le consommateur d’aujourd’hui n’hésite plus, grâce à internet, à faire jouer la concurrence pour obtenir le meilleur prix et le meilleur service. Une étape d’autant plus nécessaire que, dans le secteur des assurances, la multiplication des options et la complexité des contrats rendent le choix particulièrement épineux pour le consommateur.

Il ne faut cependant pas se fier les yeux fermés aux recommandations des comparateurs d’assurance. Peu d’entre eux garantissent en effet de présenter toutes les assurances disponibles sur le marché français – beaucoup en effet ne présenteront ou ne privilégieront que les résultats des prestataires ayant accepté de travailler avec eux contre commission. Certains de ces sites, notamment les plus connus, sont en fait issus de grands groupes d’assurance dont la neutralité et les bonnes intentions peuvent être remises en question. Le nombre de prestataires proposés n’est d’ailleurs pas un gage de fiabilité et de meilleure compétitivité du site et il faut se méfier de certains courtiers qui re-packagent les contrats d’assureurs établis sous un autre nom, rajoutant au passage leur propre commission.

La meilleure démarche reste donc… de comparer les comparatifs. Mettre en concurrence les résultats des différents sites de comparatifs d’assurance permet en effet d’éviter les choix sous influence et de multiplier les chances de trouver le contrat idéal. L’exercice est fastidieux, chacun de ces sites réclamant généralement de laisser des coordonnées et des informations personnelles – encore une manière pour ces sites de rentabiliser leurs services – qui mettront l’utilisateur sous le feu de campagnes de publicités par mail plus ou moins sollicitées.

Enfin, cet exercice de comparaisons d’assurance en ligne ne doit pas faire négliger la lecture attentive et la compréhension exhaustive des différentes clauses des contrats proposés, car toutes les subtilités des couvertures d’assurance ne sont pas, ou ne peuvent pas, être toujours mises en concurrence dans les comparatifs : votre assurance-obsèques couvrira-t-elle par exemple les mêmes prestations si leurs coûts ont augmenté au moment de votre décès ? Dernier critère échappant aux sites de comparatifs d’assurance : la qualité de service du prestataire (délais de remboursement, interlocuteur unique, pérennité de l’offre…). Ce sera encore une fois à l’utilisateur de vérifier le sérieux du prestataire et sa réputation… en dehors des sites de comparatifs d’assurance.

  • Facebook
  • Twitter
  • linkedin
Rappel Gratuit

Merci de remplir le formulaire ci-dessous

* Ce champ est obligatoire

Articles recents