La différence entre une assurance vie et une assurance décès :

L’assurance vie et l’assurance décès sont deux types de contrat destinés à protéger votre famille contre les aléas de la vie. La plupart du temps, ces deux contrats entraînent une certaine confusion alors qu’ils n’ont pas la même finalité.

L’assurance vie est un placement financier

D’une manière générale, l’assurance vie est destinée au financement d’un projet, à la transmission du capital constitué ou à la préparation de votre retraite. Il s’agit par conséquent d’un produit d’épargne qui a pour vocation de vous garantir le versement d’un capital ou d’une rente, selon l’option choisie, au terme du contrat.

Vous avez la capacité d’épargner à votre rythme, sous forme de primes périodiques ou d’une prime unique. Le capital fructifie d’année en année grâce aux intérêts générés par le placement, eux-mêmes générant des intérêts. Si vous décédez avant le terme du contrat, le capital constitué est versé totalement ou partiellement aux bénéficiaires désignés.

Il existe de nombreux avantages à souscrire une assurance vie. En premier lieu, celle-ci permet de sécuriser un capital non fiscalisé, lequel dégage des revenus faiblement taxés. De plus, en raison de son statut d’épargne, il vous est possible de cumuler les contrats. Enfin, vous pouvez racheter à tout moment, avant son terme, votre contrat d’assurance vie, moyennant un commissionnement à votre organisme bancaire ou d’assurances.

L’assurance décès est un contrat de prévoyance

Le contrat d’assurance décès, quant à lui, est un produit de prévoyance qui permet la libération d’un capital garanti, assorti de dédommagements supplémentaires selon les circonstances. Il n’y a donc pas d’épargne, il s’agit d’un contrat d’assurance qui garantit un risque, celui de l’invalidité-décès.

Ainsi, au moment de la souscription du contrat, vous désignez un ou plusieurs bénéficiaires et déterminez le montant du capital forfaitaire qui leur sera versé en cas de survenue de votre décès au cours de la période.

Vous versez des cotisations régulières qui alimentent la constitution de votre capital tout au long du contrat. Cependant, contrairement à l’assurance vie, ce capital n’est pas récupérable de votre vivant. Sa libération ne peut être conditionnée que par votre décès. Il est bon de noter toutefois qu’en cas d’invalidité ou de perte d’autonomie durant la période du contrat, le capital garanti peut vous être versé.

Pour conclure

Le terme « assurance » n’est destiné ici qu’à déterminer le cadre fiscal dans lequel s’inscrivent ces deux contrats. L’assurance vie vous permet d’épargner sur le long terme, tandis que l’assurance décès vous protège financièrement contre un risque spécifique.

  • Facebook
  • Twitter
  • linkedin
Rappel Gratuit

Merci de remplir le formulaire ci-dessous

* Ce champ est obligatoire

Articles recents