Crèmes solaires, comment s’y retrouver ?

Avec 15 millions de tubes vendus chaque année en France, la crème solaire est l’alliée indispensable pour profiter du soleil. Quels sont les différents types de crème ? Que contiennent-elles exactement ? Quelle crème pour quel type de peau ?

 

Une histoire de filtres

Les crèmes solaires contiennent des molécules qui filtrent les UV. Selon les marques et les produits, il s’agit de filtres minéraux (poudres opaques réfléchissant les rayons, comme l’oxyde de zinc) ou chimiques (ethylhexyl salicylate, par exemple). Cette dernière catégorie est très critiquée pour ces molécules allergisantes et son action hormonale, de type œstrogène. C’est pourquoi les filtres minéraux font autorité dans les produits destinés aux enfants et aux peaux sensibles. Un inconvénient : la crème est très blanche, sauf sous forme de nanoparticules… Mais ces dernières sont aussi soupçonnées d’être nocives pour la santé du fait de leur capacité à pénétrer trop profondément le derme… La meilleure option semble être les filtres minéraux sous forme micronisée, c’est-à-dire fine mais pas suffisamment pour risquer de traverser la peau*. Si les risques éventuels entraînés par une utilisation régulière et prolongée de ces crèmes suscitent des craintes, face aux dangers d’une exposition prolongée au soleil, la balance bénéfice/risque reste favorable aux crèmes solaires.

 

A chacun sa crème !

Les produits solaires existent sous formes de crèmes (parfaites pour le visage) ou de laits (plus adaptés aux plus grandes surfaces et aux enfants). C’est l’association de filtres dans la formule qui détermine le niveau de protection, donc l’indice. Pour choisir l’indice idéal, il faut tenir compte de la nature de l’exposition (intense ou limitée) et de la nature de la peau (phototype). Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre dermatologue pour choisir la protection solaire la plus adaptée.

On ne le répètera jamais assez, mais une bonne crème solaire ne suffit pas à se protéger complètement du soleil : quels que soient l’heure et le lieu d’exposition, couvrez vos enfants avec un chapeau, des lunettes et des vêtements protégeant leur peau des UV, et équipez-vous d’un parasol pour la plage. Même pour un adulte, un chapeau et de bonnes lunettes de soleil sont vos meilleurs alliés pour profiter du soleil. Enfin, ne vous exposez pas entre 11h et 16h, et de manière plus générale, fuyez les trop longues expositions.

* Selon la réglementation, la crème doit limiter son action à l’épiderme et ne pas pénétrer le derme.

En pratique, un FPS moins élevé qu’indiqué sur l’emballage

La quantité de crème solaire que nous nous appliquons est toujours inférieure à celle utilisée dans les tests des laboratoires. Certains dermatologues estiment que, dans les conditions de la vie courante, le facteur de protection solaire réel n’excède pas le tiers du FPS indiqué par le fabricant ! Ainsi, un FPS de 30 se traduirait dans la pratique par une protection de 10. N’hésitez pas à appliquer généreusement votre protection solaire et à renouveler régulièrement les applications.

Connaissez-vous votre phototype ?

À chaque type de peau son phototype, autrement dit son aptitude à tolérer le soleil.

 

  • Phototype 1 : Vous avez une peau très claire, des cheveux blancs (albinos) ou roux, des taches de rousseur qui apparaissent très rapidement en cas d’exposition. Les coups de soleil sont systématiques. Ne cherchez jamais à bronzer, protégez-vous en toutes circonstances du soleil (crèmes, vêtements, chapeaux, lunettes, etc.).

 

  • Phototype 2 : Vous avez une peau claire qui peut devenir hâlée, des cheveux blonds ou châtain clair, des taches de rousseurs qui apparaissent au soleil. Ne cherchez pas à bronzer. Vous devez utiliser une protection maximale et vous exposer le moins possible.

 

  • Phototype 3 : Vous avez une peau claire, mais qui bronze facilement, peu ou pas de taches de rousseur. Vous pouvez vous exposer au soleil avec une protection solaire, mais de manière prudente et progressive.

 

  • Phototype 4 : Vous avez une peau mate, qui bronze très facilement, des cheveux châtains ou bruns, aucune tache de rousseur. Vous pouvez vous exposer progressivement avec une protection solaire.

 

  • Phototype 5 : Vous avez une peau naturellement pigmentée ou une peau noire. Vous pouvez vous exposer progressivement.

Comment choisir un produit solaire selon sa peau et sa destination ?

Le choix d’une protection solaire dépend également de la destination et des activités pratiquées.

 

Phototype Exposition modérée
(vie passée au grand air
en pays tempérés)
Plages, expositions extérieures
de longue durée
(sport, randonnée, etc.)
Sports de neige,
randonnées sur glaciers,
séjours sous les tropiques
 1  FPS 30 ou 50  FPS 50+ FPS 50+
 2  FPS 15, 20 ou 25  FPS 30 ou 50 FPS 50+ 
 3 FPS 6 ou 10 FPS 15, 20 ou 25 FPS 30 ou 50
 4  FPS 6 ou 10 FPS 6 ou 10 FPS 15, 20 ou 25

Source : recommandation de l’ANSM, 2007

 

  • Facebook
  • Twitter
  • linkedin
Rappel Gratuit

Merci de remplir le formulaire ci-dessous

* Ce champ est obligatoire

Articles recents